Le burn-out de la société française, c'est l'épuisement général des Françaises et des Français :


Les récentes élections cantonales témoignent de cette perte de confiance collective : sur cent électrices/ électeurs inscrites/inscrits au second tour, à peine plus du tiers (36 %) ont voté pour les candidats de l'ensemble des partis de "gouvernement", de gauche comme de droite ; les autres sont restés chez eux ou ont voté pour les défenseurs d'une protestation rageuse, mais vaine. Si les abstentionnistes avaient voté Marine Le Pen aurait eu au moins 35 % de suffrages.

Il faut changer les logiciels : Politiques - Administratifs - Médiatiques - Santé, etc..

En remettant tout à plat pour une France Nouvelle. Comme l'a dit de Gaulle :

« Quand les Français croient en la grandeur de la France, ils font de grandes choses ; quand ils se sentent abandonnés ils font de petites choses ».

Actuellement, les Françaises et les Français ont baissé les bras depuis belle lurette. La cinquième République a fait son temps,  passons à la sixième République apaisée et égalitaire par la Révolution du muguet, le travail. Cliquer Ici :

Problèmes intérieurs urgents à résoudre :

Les problèmes s'accumulent à une vitesse grand V : Nous regardons passer le train les bras croisés, celui - ci prend de plus en plus de vitesse. Alors ???. Les gens d'en haut !!!!.

- Les Dépenses de l'Etat qui s'envolent d'une façon exponentielle, rapide et continue.
- Les Déficits abyssaux.                                                                                                                                                                              - Le Pouvoir d'achat : les fins de mois de plus en plus difficiles. D'où le premier mécontentement général, le burn-out, l'épuisement général, dont tout découle, d'où les réformes nécessaires et indispensables. 

- Le Chômage, les usines qui ferment, les délocalisations, avec les corollaires : Les Banlieues laissés-pour-compte.                     - L'Agriculture Française qu'il faut sauver, avec pour corollaire la santé. On n'y prête pas attention.

 - La Violence, l'insécurité, la peur, etc.

- La Drogue qui est devenue un fléau national.

- La Formation et l'éducation sont aux abonnés absents.
- La Santé à plusieurs vitesses, le déficit croissant de la Sécurité Sociale, etc.
- L'Agriculture et l'écologie partent à vau-l'eau.
- L'Identité Nationale dévoyée. Le voile intégral : Burqa - Hiqab - Niqab. Impensable en Démocratie.
- Les Retraites, c'est n'importe quoi. C'est l'ex-Carreau du Temple, du maquignonnage, du "chicanage" de mauvaise
foi.

Problèmes extérieurs à déchiffrer et résoudre : à suivre

Notre diplomatie en pointillée, elle est de moins en moins crédible. Notre commerce et les ventes en replis : Exemple entre autre : l'avion Rafale, à qui les fautes ?, elles sont nombreuses.

Aider toutes les entreprises à se tourner vers les marchés extérieurs.

Ce constat non exhaustif est le quotidien vécu par les Françaises et les Français.

Ces "élites et experts" se gargarisent de bonnes paroles que la majorité d'entre nous ne croit plus.

Ce n'est que du baratin, de la manipulation avec la complicité de la communication par certains médias. Ce qui a créé ce climat actuel délétère maléfique et toxique.

Le tissu français se consume, il sera réduit en cendres s'il n'y a pas un arrêt ferme, même brutal par une Gouvernance Nouvelle composée de femmes et d'hommes nouveaux.

Quelle Gouvernance sifflera définitivement la fin de cette éternelle récréation ?.

La France Nouvelle doit sauver l'Agriculture Française, le monde paysan est en danger, en voie de disparition. Revenir à une agriculture raisonnée où chacune et chacun vivra confortablement de son travail dans ce monde des technologies nouvelles, de progrès.

Réindustrialiser la France dans les régions où les industries sont en nets reculs.  

La dette publique : La jeunesse ne veut pas de cet héritage abyssal de cette dette quelle n'est pas responsable.